MAGIE SEXUELLE

Energie sexuelle, énergie sacrée.

 

L’énergie sexuelle  dans sa fonction sacrée nous pousse au de-là de nos routines, à oser l’évolution. Elle excite nos sens à imaginer une vie où la mort n’existerait plus. Elle nous dessine les contours du visage de cette âme qui serait l’autre moitié de notre âme. Chaque homme et chaque femme rêve du désir de complétude car l’énergie vitale possède le pouvoir de nous arracher à notre solitude, de restaurer notre unité perdue. Nostalgie, sans doute, réalité peut-être ? Qui sait, sinon le dieu Eros ! L’attraction entre l’homme et la femme est inhérente à l’intention ou à la pure énergie de l’univers. Cette intention vise à combler nos manques, à combler nos vides, notre nostalgie d’une union perdue. C’est de cette intention que nous vient l’attraction érotique. Ce feu intérieur nous concède le surplus d’énergie nécessaire pour nous sortir de notre inertie. C’est lui encore qui nous encourage à faire opposition à la force prédatrice de l’univers qui nous incite à rester là à attendre sans rien oser espérer, sans rien tenter d’inimaginable. Nous sommes des êtres énergétiques scellés, composés de millions de vortex d’énergie maintenus ensemble par une force vibratoire : la conscience universelle, l’abstrait.  Aucune énergie ne peut rentrer ni sortir. La seule possibilité qui nous est donnée est de modifier la répartition, l’organisation de nos énergies, d’en augmenter la vibration et donc la qualité. Notre but transcendantal est d’élever notre niveau de « conscience - énergie » et d’atteindre la conscience de l’homme total, libre.

La question se pose.

Peut-on évoluer en conscience en utilisant l’énergie sexuelle ?

Comment utiliser cette énergie ?

L’énergie sexuelle, « énergie-esprit » est l’énergie qui vibre à son intensité maximum. Notre centre sexuel est pur et non divisé. Cette énergie étant la plus spirituelle, nous pouvons nous en servir comme moyen d’évolution de notre conscience. Cela signifie l’utiliser d’un point de vue sacré. Car l’utilisant de manière profane, c’est à dire étant récupérée au profit des centres intellectuel, émotionnel et moteur, cette énergie très subtile se charge de nos émotions négatives, pensées, actions, attachements au passé, et se dégrade en qualité. Le mouvement  vibratoire de notre énergie vitale peut alors ralentir jusqu’à la fixité. Evolution de conscience par la Sacralisation de l’énergie sexuelle. Evoluer, c’est accroître le niveau de vibration de notre corps dans sa totalité, c’est conférer un degré d’excitation, de mobilité et de fluidité, élevé aux trois centres formant notre personnalité (intellectuel-émotionnel-moteur). La vie est mouvement, la mort est stagnation. L’énergie sexuelle, possédant la plus intense fréquence de vibration, peut donc conférer la plus grande excitation tant au centre moteur, qu’émotionnel et intellectuel étant donné que c’est l’énergie sexuelle qui alimente les centres de notre personnalité. Le problème. En traversant ces centres, l’énergie sexuelle subit l’influence des vibrations plus lentes, plus lourdes de nos pensées, de nos émotions et de notre physique. Notre inertie, notre paresse mentale, notre lourdeur freine nos vibrations sexuelles. Travail d’évolution. Pour évoluer, nous devons modifier nos pensées, nos comportements, nos actions, les rendre plus subtils, plus dynamiques, plus fluides. Nous devons accomplir un effort conscient, un effort d’attention qui va permettre d’affiner notre perception intellectuelle,  émotionnelle et corporelle. Ce n’est donc pas l’énergie sexuelle qui est en cause, mais l’utilisation que nous en ferons au travers de nos centres. L’effort à fournir est dans l’acte d’intentionner, c’est à dire effectuer un effort conscient et volontaire de dépassement. Nous devons créer une tension intérieure volontaire en vue de nous tendre vers un but transcendantal dont l’image est consciemment créée. Importance du but transcendantal et de la considération sacrée de l’énergie sexuelle. Sacraliser l’énergie sexuelle c’est transcender l’utilisation que nous en faisons. La pure énergie de l’univers de création est réceptionnée par deux transducteurs essentiels au niveau de la sexualité : L’utérus et les organes sexuels mâles.

Transcender la sexualité c’est considérer le sexe comme moyen sacré de notre évolution et non plus comme organe de reproduction ou de prédation.

 

Sacralisation des organes sexuels.

Sacraliser, c’est conférer à une réalité profane une fonction qui transcende cette réalité. C’est mettre a part, séparer du profane, le rendre tabou. La fonction transcendantale requiert l’intention de la rêver comme dépassant la réalité connue, c’est aussi rêver sur cette réalité l’investiture d’un pouvoir numineux, c’est à dire non humain. Pour ce faire, je le rappelle, nous devons poser une action intentionnelle. La relation sexuelle et la procréation, rêvées comme sacrées, transcendent leur fonction et leur réalité ordinaire.

 

L’utérus sacré – le phallus sacré.

Ordinairement, la sexualité est utilisée comme moyen prédateur de conscience et d’énergie. La finalité profane est la reproduction, la domination, la sécurisation, etc. La sexualité sacrée nous ouvre à la dimension évolutive de notre condition humaine. Le sacré dépossède l’homme de sa suffisance, lui indique une voie et le remet dans une position de recueillement, d’émerveillement et de beauté. Rêver le sexe comme moyen d’évolution et de transcendance de la mort demande un effort conscient et soutenu. Cette vision évolutive et rédemptrice s’oppose à la vision routinière et résignée de l’entité sociale. La pression à laquelle nous devons nous confronter est énorme, inimaginable. Pour l’homme religieux et social, le sexe est  la cause de la chute originelle. Cette considération est erronée. Dans la chute, seule la personnalité (nos trois centres), subit la déchéance. Notre centre sexuel garda sa pureté, son intégrité et son lien avec la force universelle.

 

Comment sacraliser notre sexe ?

Sacraliser le sexe, c’est libérer la fonction évolutive de l’utérus et du phallus.

L’utérus d’évolution.

La fonction sacrée de l’utérus réside dans sa capacité d’élaborer la connaissance directe, c’est à dire la capacité d’appréhender les données sensorielles et de les interpréter directement sans l’intervention des transducteurs habituels socialisants. Les femmes disposent d’un pouvoir infini mais ne désirent plus y accéder. Ce manque de désir n’est pas normal, elles ont appris à ne plus désirer. Cet apprentissage à ne plus désirer est le résultat de la socialisation et rend les femmes indifférentes. La fonction sacrée de l’utérus réveillée soustrait la femme au besoin de se soumettre aux routines, elle peut se passer de faire une pose perceptive et de s’oublier dans des comportements répétitifs. Dans la fonction « routine », nous disons des choses que nous ne voulons pas nécessairement dire et ignorons celles qu’on ne devrait pas ignorer. Nous sommes conscients de ce qui nous entoure seulement dans de rares instants fugaces de perception. Nous nous faisons conduire par l’habitude et ignorons tout le reste.

Le phallus d’évolution.

La fonction sacrée des organes sexuels de l’homme n’est pas, comme pour la femme, l’interprétation des données sensorielles. Ce sont des supports évolutifs, qui catapultent l’homme à exécuter des entreprises extraordinaires. C’est l’intention de décider ou le fait de déterminer un but lucide. Ne pouvant pas prendre de décisions, les hommes ont créé l’ordre social et ils se limitent à mettre en pratique les décisions que celui-ci prend pour eux.

La sacralisation de l’utérus et du phallus, permet de recevoir les informations de la conscience pure et de les incarner au cours de la gestation. Cette fécondation est le résultat de la communion des deux semences sacrées, celle d’un homme investi par un dieu et d’une femme-déesse. Les énergies divines ainsi incarnées dans un fétu transmettent un pouvoir de création à tout ce qui intentionnellement serait inclue par association à cette gestation. Une déesse enceinte possède un pouvoir incroyable d’évolution et de transmutation de la conscience et du corps. L’homme et la femme, de même que toute personne dans l’entourage faisant l’objet d’un désir intense, seront entraînés dans cette évolution totale. Cet incroyable pouvoir n’a de limite que le désir de la femme enceinte pour autant que le couple parental soit polaire. Le rêve alchimique de transmutation des métaux vils en or peut alors devenir réalité autant dans un plan matériel que d’un point de vue énergétique.

L’énergie sexuelle mise en œuvre dans un couple polaire possède l’intensité suffisante pour créer la vie et infléchir les lois du monde mais aussi de créer le double quantique ou corps lumineux. Mais à ceci il y a des impératifs. Seuls les êtres polaires possèdent l’énergie suffisante pour réaliser une telle évolution de conscience. Si le couple n’est pas polaire, l’énergie sexuelle libérée ne sera pas suffisante pour qu’il y ait une transformation stable de la conscience. L’esprit critique reprendra le dessus plus ou moins rapidement. Les êtres polaires peuvent accéder aux plans supérieurs de l’amour physique et atteindre l’état d’Eveil. Constatations.

La voie du couple ou de maîtrise de l’énergie sexuelle n’est envisageable que dans le contexte d’êtres polaires. Le travail en couple permet d’accéder plus rapidement à la liberté totale (seconde naissance), mais les deux êtres qui participent doivent être intégralement polaires. Il est conseillé de commencer tout travail d’évolution de la conscience par la fixation d’un but transcendantal : la recherche de son être polaire. Pour rencontrer son être polaire il faut avoir passé par l’effondrement total de sa personnalité ordinaire. Pour reconnaître son être polaire, l’homme doit d’abord se connaître lui-même ainsi qu’assumer l’entière responsabilité de sa vie. Il doit retrouver le sens premier du « film » de sa vie.

 

Que sont les êtres polaires ?

L’être polaire est un homme ou une femme qui, issu d’une même unité androgyne, - principe de l'intrication quantique -  participe d’un couple polaire. Dans un couple polaire l’homme et la femme possèdent un seul « moi réel » (moi spirituel) et le film de leurs deux vies est commun. Ils peuvent alors se rencontrer et fusionner dans ce centre divin commun. Ce qui est différent ce sont leurs personnalités et leur corps physiques. Ensemble ils forment l’être intégrale. La polarisation se manifeste sur tous les plans, a la fois sexuel, physique, psychique et spirituel. Ce sont des êtres prédestinés, ils ont un destin en commun.

 

Conclusions :

La relation sexuelle sacralisée peut être utilisée comme moyen accéléré d’évolution dans le cadre unique où les deux partenaires sont des êtres polaires. Dans les autres cas, chacun doit se fixer comme but transcendantal la rencontre de son être polaire et commencer un travail individuel d’évolution de manière à se rapprocher et à se préparer pour la rencontre qui ne peut manquer de se produire. La relation sexuelle voie d’évolution dans le couple polaire. La relation sexuelle entre deux êtres polaires met en action une énergie considérable. Cette énergie peut conduire à la fécondation d’un enfant. Dans ce cas, la femme enceinte doit faire  l’effort de garder son désir pour éviter de se laisser entraîner dans l’état de « mère ». Elle doit orienter son désir vers son époux, lui remettre son pouvoir créateur de manière à ce qu’il puisse y appliquer une orientation prédéterminée. Le but fixé peut être celui de transcender la mort par la réalisation de l’œuvre alchimique de transmutation. La femme enceinte doit rester Femme et remettre son enfant sous l’égide de la déesse mère. L’époux de son côté ne peut se considérer comme père et doit garder son état d’Homme en remettant son enfant sous la conduite du dieu ciel. Les parents véritables ne sont pas terrestres, mais dans ce cas le Ciel-Père et la Terre-Mère. Le couple polaire entre dans le rêve sacré et considère leur enfant comme résultant de l’union d’un dieu et d’une déesse qui ont créé cet enfant par leur intermédiaire. Le couple polaire est dans sa totalité médium de création divine. L’enfant ne peut être que divin. Cet état de conscience demande au couple polaire un effort considérable pour abandonner leur rôle de géniteur et  se considérer comme support d’incarnation. Pendant la gestation, le couple est porteur du pouvoir de création, de la pure énergie vitale universelle. Ce couple est sacré, et comme tel chargé d’un pouvoir numineux inimaginable. Ce pouvoir leur permet de terminer très rapidement leur évolution en  créant leur double ou corps lumineux,  dernière étape de leur évolution sur cette terre. L’œuvre de Rédemption peut ainsi être menée à sa fin ultime. Ce pouvoir numineux de transmutation peut être projeté sur d’autres couples pour les aider efficacement dans leur évolution de conscience. Ce pouvoir de transmutation est aussi pouvoir de redonner la vie aux malades, de faire des miracles et autres prodiges inimaginables. La femme doit dire Oui et désirer être porteuse de l’homme nouveau-divin. L’enfant sera divin et porteur de Rédemption, agent de transmutation durant son temps terrestre.

Écrire commentaire

Commentaires : 3
  • #1

    Chad (mardi, 24 novembre 2015 16:35)

    Tu fume des poils pubiens?

  • #2

    Ferry (mercredi, 18 mai 2016 00:48)

    Comment redevenir vraiment viril?

  • #3

    Remi (lundi, 01 août 2016 23:44)

    Merci. Ce texte offre des perspectives nouvelles pour moi, sur la sexualité sacrée et l'enfantement.

Transform

France

 

Limousin

 

SCI Transliding C.

59, place du 19 Octobre

19100 - Bort les Orgues

 

Tel. +33 (0)6 82 00 35 46

 

  

 

Plan d'accès: